LES GROTTES DE SOYONS
(photographies personnelles, libres de droits pour un usage pédagogique, me contacter pour tout autre usage)
Retour au Grottes d'Ardèche
La grotte de Néron Le trou du renard
Les Néandertaliens Les grands carnivores Les concrétions calcaires

Vue panoramique sur la vallée du Rhône depuis l'entrée des grottes
bas de page

La grotte de Néron :
Néron était le nom du chien qui a découvert la grotte, avec ses co-inventeurs le vicomte Lepic et J. Sonier de Lubac vers 1870.
Elle fut occupée successivement par les hommes de Néandertal (âge : -250 000 à -28 000)
et de grands carnivores (lions, ours, hyènes, loups), comme en attestent les découvertes
sur le site (squelettes néandertaliens, outils moustériens, ossements de grands carnivores...).
Elle présente aussi de nombreuses concrétions calcaires (stalactites, stalagmites, colonnes, drapés...)
Cette grotte est classée aux Monuments Historiques.

Les Néandertaliens : (reproductions)

Taille moyenne du spécimen mâle : 1m65 pour 90 kg.

Les grands carnivores :

(Reproductions grandeurs natures. Ours des cavernes : 2m80 de hauteur, lion des cavernes : 2m80 de longueur)

Ossements et outils :

Seuls les crânes de néandertaliens sont des reproductions

Les parois calcaires :


Les eaux s'infiltrent dans le massif calcaire sus-jacent, se chargent en gaz carbonique (CO2) et sculptent les parois des grottes.

L'entrée de la grotte :

À la découverte du site, l'entrée n'était pas aussi dégagée.
haut de page

Le trou du renard :
Nommé ainsi depuis la découverte d'un squelette de renard à son entrée.
Cette grotte est principalement caractérisée par ses concrétions calcaires : les stalactites, stalagmites, colonnes et drapés.



(Les stalacTites Tombent, les stalagMites Montent, les colonnes sont le résultat de la rencontre entre stalactites et stalagmites,
les drapés sont des concrétions tombantes, mais sur les parois plus ou moins verticales de la grotte).

Repaire d'hivernage des ours des cavernes :

Dans ce repaire : des traces de griffes et  de frottements des ours des cavernes.
haut de page

Le trou du mouton :
Nommé ainsi depuis la découverte d'un squelette de mouton à son entrée.


Vue depuis l'entrée de la grotte :
Vue panoramique sur la vallée du Rhône, avec le massif du Vercors (Isère, 38 et Drôme, 26) en fond :

Les Néandertaliens pouvaient ainsi surveiller les passages des animaux
(mammouths laineux, rennes, cerfs, chamois, rhinocéros ...) dont ils pouvaient se nourrir.
haut de page

Retour aux Grottes d'Ardèche                           Retour à l'Ardèche                          Retour à la page d'accueil