L'Ardèche : les formations volcaniques
                                             
Lien vers le Portail de la géologie Lien vers la Géologie de l'Ardèche Lien vers le Portail du massif Central Lien vers l'Ardèche
Lien vers le volcanisme du massif Central

Les jeunes volcans d'Ardèche : âge : 166 000 à 12 000 ans lien vers le site officiel
Un volcanisme de type strombolien mais aussi explosif de type maar :
La Coupe de Jaujac La cascade du Ray-Pic Le lac d'Issarlès Le lac de St Martial
 
Le volcan du Souilhol La Coupe d'Aizac La Gravenne de Montpezat La Vestide du Pal Le suc de Bauzon
à venir ... à venir ... à venir ... à venir ...
bas de page

La Coupe de Jaujac (570 m d'altitude) : volcan égueulé de la commune de Jaujac
 
C'est le dernier volcan éteint du Vivarais. Agé de 12 000 ans, il se dresse au milieu d’un bassin houiller (Lalevade d'Ardèche) aux collines arrondies.
Le bord Nord du volcan s’est éboulé sous le poids de la lave qui s’est déversée dans la vallée du Lignon sur une longueur de 3.5 km (puissance : 50 m).
Le village de Jaujac est installé sur la surface érodée de la coulée de lave dans laquelle la rivière a recreusé son lit.


De haut en bas on distingue la série suivante :
_ les fausses colonnades (entablement), qui résultent d'un refroidissement plus rapide de la coulée ; 
_ les vraies colonnades (orgues basaltiques), avec des prismes orthogonaux au socle car le refroidissement de la lave a lieu
selon les directions perpendiculaires à l'encaissant (socle granitique) ;
_ le lit fossilisé de l'ancienne rivière reposant sur le socle granitique ;
_ la rivière actuelle : le Lignon, qui sépare
à gauche : le socle granitique, et à droite : le front de la coulée volcanique.


Le volcan du Ray-Pic, ses cascades et sa coulée (commune de Péreyres) :
Ce volcan, daté d'environ 78 000 ans, résulte de 2 phases éruptives successives :
une explosion de type maar et un volcanisme de type strombolien (cratère égeulé et coulée basaltique de 20 km de longueur).
 
Vue générale depuis le belvédère : la cascade principale de la rivière Bourges (photo de gauche) fait 2 sauts, d'un dénivélé total de 60 m.

Les cascades : la rivière Bourges (3 premières photos) et la rivière le Pic (à droite de la dernière photo) :

Détails de la cascade principale (rivière Bourges) avec arc-en-ciel :

Les orgues basaltiques (vraies colonnades) :


La Vestide du Pal (1 263 m) , le Lac Ferrand et Le Chambon :
C'est un ensemble de trois maars. La Vestide du Pal est un cratère de maar comblé par le magma et qui comprend quelques cônes stromboliens.


Le suc de Bauzon (1 471 m) :
Communes de Montpezat-sous-Bauzon,
Le Roux, Saint Cirgues en Montagne, Usclades et Rieutord
C'est un cône strombolien au cratère égeulé de 430 m de diamètre. Sa coulée, localement épaisse de 30-40 m s'est épanchée dans le lit de la Loire sur 8 km.


Le volcan du Souilhol (680 m) : commune de Meyras
C'est un volcan de type strombolien, lié à la phase terminale de la série éruptive des volcans du Bas-Vivarais ayant connu une phase explosive,
puis une phase effusive qui fut à l'origine de deux coulées.


La Gravenne de Montpezat (846 m) : commune de Montpezat-sous-Bauzon
C'est un volcan égeulé de type strombolien. La principale coulée mesure 5 km de long. De nombreuses petites coulées (de quelques décimètres à
quelques mètres), plus tardives, se sont épanchées sur les flancs de ce volcan.


La Coupe d'Aizac (808 m) : commune d'Antraigues sur Volane
C'est un volcan égeulé de type strombolien. Sa coulée basaltique présente en différents points une structure en prismes remarquables.


Le lac de Saint Martial (800 m) : commune de Saint Martial
C'est un lac de cratère de type maar daté d'environ 130 000 ans.


Le lac d'Issarlès (1 000 m) : commune de Le lac-d'Issarlès
C'est un lac de maar basaltique qui mesure environ cinq kilomètres de circonférence. Sa profondeur peut atteindre 138 m.

haut de page

Retour à l'Ardèche               Lien vers le Portail du Massif Central              Retour au Portail de la géologie             Retour à la page d'accueil