LA GÉOLOGIE DE LA HAUTE-LOIRE
Retour à La Haute-Loire
Roches sédimentaires Roches plutoniques Roches volcaniques Roches métamorphiques

bas de page

Les roches sédimentaires :

Les argiles (argilites) vertes et vert-bleuâtre :

 
Ces argiles (argilites) vertes et/ou bleuâtres sont issues de l'érosion, décomposition et altération de la roche-mère granitique.
Elles ont été transportées par les cours d'eau puis déposées dans
le lac qui recouvrait le bassin du Puy-en-Velay il y a entre 38 et 25 Ma.
La plus commune de ces argiles dans cette région est l'illite, qui donne un aspect "badlands" :
terrain ou la faible végétation et le ruissellement important contribuent à la formation de nombreuses ravines.

Les arkoses de Blavozy :
Ces formations sédimentaires détritiques datent de l'Éocène (Lutétien, environ 40 ma).
à venir ...

Les roches plutoniques :

Les roches plutoniques de Haute-Loire sont représentées par deux massifs granitiques distincts :
le granite du Velay  (à l'est du département) et le granite de Margeride (à l'ouest du département).
Ils ont été mis en place lors de l'orogénèse hercynienne (Chaine varisque).

Le granite du Velay (308 Ma) :

C'est un granite hyperalumineux à cordiérite mis en place sous la forme d'un batholite de plus de 6 000 km2.
Il peut présenter des enclaves de micaschistes, migmatites et surmicacées. Il est traversé de filons de microgranite, d'aplite et de quartz.

Le granite de Margeride (320 Ma) :
C'est un granite porphyroïde hyperalumineux mis en place sous la forme d'un laccolite de 2 500 km2.
Il présente 3 faciès (sombre, moyen, clair) en fonction de sa concentration en biotite.
Altération superficielle - chaos granitique - boules de granites :


Les roches volcaniques :

Lien vers les formations volcaniques de Haute-Loire

Les roches métamorphiques :
Dans les roches métamorphiques de Haute-Loire, on distingue 2 ensembles :

1. L'Arc de Fix-Saint-Geneys (ensemble gneissique de Basse Pression (BP) et Moyenne Pression-Moyenne Température (MP-MT)) :
Orthogneiss oeillé de Fix :

C'est une roche massive à gros yeux de microcline moulés dans la foliation orientée nord-sud.

Orthogneiss oeillé du"dôme d'Alleyras" :

Roche à texture granitique très bien conservée, d'origine intrusive.

Micaschiste et gneiss alumineux de Jax :

Cette formation est une alternance de gneiss fins feldspathiques et de micaschistes. Les gneiss sont massifs et homogènes et présentent
des microplis. Les micaschistes, plus sombres, présentent une foliation marquées par les minéraux phylliteux.

Gneiss oeillé migmatitique :

Cette roche présente une alternance de lits sombres (micas, amphiboles...) et lits clairs sous forme de gros yeux de feldspaths et de quartz.

Migmatites :

C'est une roche mixte, un mélange de granite et de gneiss.

Série paradérivée du Haut-Allier : Gneiss à biotite-muscovite :


2. Le complexe leptyno-amphibolique (CLA) de Haute Pression-Haute Température, de Brioude-Langeac :
à venir ...

haut de page

Retour à La Haute-Loire                                                                  Lien vers le Portail de la géologie