ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE
Retour au Portail de l'école primaire
Sur cette page, principalement des photographies libres de droits, en couleur, qui peuvent vous permettre d'illustrer vos leçons ou vos exposés,
ou effectuer une recherche documentaire rapide et efficace...
bas de page

La laïcité

Les droits de l'enfant
Les droits de l'Homme et du citoyen : DDHC
Journée nationale de la laïcité : 9 décembre Journée internationale des droits de l'enfant : 20 novembre Journée internationale des droits de l'homme : 10 décembre



Les symboles de la République française
Le drapeau Marianne La devise L'hymne 14 juillet : prise de la Bastille
Le coq Le bonnet phrygien Le logo Les oeuvres d'Art Le faisceau de licteur

Quelques mairies de France

La Vème République
Les présidents de la République
Charles de Gaulle Georges Pompidou Valéry Giscard d'Estaing François Mitterrand Jacques Chirac Nicolas Sarkozy François Hollande
Le rôle actuel du président de la République
Le Premier ministre et le gouvernement


La laïcité :
La charte de la laïcité à l'école :                                          
La charte de la laïcité expliquée aux enfants :
                    
Sources : Ministère de l'Éducation nationale ; 1jour1actu , la ligue de l'enseignement et Éditions Milan

Les droits de l'enfant :                                        La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (DDHC) :
                                    
Sources : 1jour1actu , la ligue de l'enseignement et Éditions Milan ; Wikipédia
DDHC :
Article premier.
Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Article 2.
Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

Article 3.
Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Article 4.
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Article 5.
La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Article 6.
La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7.
Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 8.
La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article 9.
Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10.
Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

Article 11.
La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Article 12.
La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Article 13.
Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.


Article 14.
Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15.
La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

Article 16.
Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Article 17.
La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.


Les symboles de la République française :
Le drapeau français :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Marianne :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


La devise nationale :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


L'hymne national :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Le 14 juillet : célébration de la prise de la Bastille en 1789
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française

Jean-Pierre Houël (1735-1813) : "Prise de la Bastille", 37,8 x 50,5 cm.

Le coq gaulois :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française

1 : Coq gaulois triomphant au sommet du Mémorial des soldats et marins de la Charente-Inférieure édifié à La Rochelle en 1913.
2 : Monument aux morts de Vigneux-Hocquet.
3 : Coq gaulois doré.

Le bonnet phrygien :

1 : Bonnet phrygien portant une cocarde tricolore
2 : Le modèle distribué dans les écoles françaises au début du XXIe siècle.

3 : Buste d'Attis portant le bonnet phrygien, IIe siècle ap. J.-C., Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France.


Le logo de la République française :


Le faisceau de licteur :
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Quelques oeuvres d'art :
Eugène Delacroix : (1798-1863)
"La liberté guidant le peuple", huile sur toile peinte en 1830, 260cm x 325cm.


Claude Monet
: (1840-1926)
"La rue de Montorgueil à Paris fête du 30 juin 1878", huile sur toile peinte en 1878, 8,10cm x 5,05cm.


Isidore Pils : (1813-1875)
Claude Joseph Rouget de l'Isle chantant la Marseillaise pour la première fois à l'hôtel de ville de Strasbourg ou chez Dietrich en 1792, peint en 1849.


LA Vème RÉPUBLIQUE : 1958-actuel
LES PRÉSIDENTS DE LA Vème RÉPUBLIQUE :

Charles de Gaulle
(1890-1970) : 18ème président de la République française.
Premier président de la Vème République, de 1959 à 1969.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Alain Poher (1909-1996)
Président du Sénat de 1968 à 1992, c'est le deuxième personnage de l'État.
Il exerce provisoirement la fonction de Président de la République par intérim du 28/04/1969 au 20/06/1969,
entre la démission du président de la République (Charles de Gaulle) et l'élection de Georges Pompidou.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Georges Pompidou (1911-1974) : 19ème président de la République française.
Deuxième président de la Vème République, de 1969 à 1974.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Alain Poher (1909-1996)
Président du Sénat de 1968 à 1992, c'est le deuxième personnage de l'État.
Il exerce provisoirement, pour la deuxième fois, la fonction de Président de la République par intérim du 02/04/1974 au 19/05/1974,
entre le décès du président de la République (Georges Pompidou) et l'élection de Valéry Giscard d'Estaing.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Valéry Giscard d'Estaing (1926-) : 20ème président de la République française.
Troisième président de la Vème République, de 1974 à 1981.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


François Mitterrand (1916-1996) : 21ème président de la République française.
Quatrième président de la Vème République, de 1981 à 1995.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Jacques Chirac (1932-) : 22ème président de la République française.
Cinquième président de la Vème République, de 1995 à 2007.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


Nicolas Sarkozy (1955-) : 23ème président de la République française.
Sixième président de la Vème République, de 2007 à 2012.
Lien vers les nouveaux commentaires officiels de la présidence de la République française


François Hollande (1954-) : 24ème président de la République française.
Septième et actuel président de la Vème République, depuis 2012.


Le rôle du président de la République :
On distingue les pouvoirs propres au Président de la République et les pouvoirs partagés. Ces derniers nécessitent un contreseing ministériel.

Les pouvoirs propres :

Les autres pouvoirs du Président de la République sont contresignés par le Premier ministre et, le cas échéant, par les ministres responsables (>>art. 19) :

Le Président de la République assure la présidence de certaines instances :

haut de page

Retour au Portail de l'école primaire                                 Retour à la page d'accueil