LE MASSIF DU MÉZENC
Retour au Portail du massif central
Le massif du Mézenc se situe dans les départements de l'Ardèche (07) : Vivarais ; et de la Haute-Loire (43) : Velay, dans le massif Central.
C'est un massif volcanique (volcans péléens) composé principalement de dômes de phonolites : les sucs.
Lien vers la géologie de l'Ardèche. Lien vers la géologie de la Haute-Loire.
Ce massif fait partie du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche.
Mont Mézenc Vues depuis le Mézenc Mont Gerbier-de-Jonc Suc de Sara Suc de Montfol Fin gras du Mézenc
Mont d'Alambre Suc de Taupernas Rocher de Soutron Rocher d'Aiglet

Le Mézenc en hiver Rocher des Baux Rocher Tourte Roches de Borée Gouleyou et suc de Touron Suc de l'Areilladou
La Grosse Roche et la Roche Pointue Les Dents du Diable Suc de Montivernoux
Roche de Bachat Chaulet
Rechausseyre Mont Signon

bas de page

Le mont Mézenc :
Son sommet nord culmine à 1 744 m d'altitude et son sommet sud à 1 753 m.
Il se situe sur un vaste plateau qui domine le Vivarais, le Velay et le Meygal.













 






Le mont Signon ( 1 465 m) :


La grosse Roche, le Mézenc et la roche Pointue (de gauche à droite) :


                La grosse Roche (1 538 m) :            
                   
           

Les dents du diable :

La roche Pointue (1 539 m) : Chastelas (1 506 m) :
en cours ...

Chaulet (1 622 m) :


La Roche de Bachat (1 423 m) :


Le Rocher Tourte (1 535 m) :


Rechausseyre (1 450 m) :


Le Mézenc en hiver :












Les Estables et le mont d'Alambre (1691 m) :





Lien vers les webcams de la station de ski des Estables

Le fin gras du Mézenc (AOC) : lien vers les spécialités culinaires du massif Central.
Le Fin Gras du Mézenc est une viande de boeuf persillée, c’est-à-dire constellée de pointes de gras intramusculaires, issue de boeufs (30 mois minimum)
ou de génisses (24 mois minimum) élevés au foin et à l'herbe sur le terroir du Mézenc et engraissés durant le dernier hiver avec du foin naturel
de montagne produit localement. Cette dernière particularité donne en même temps que sa saisonnalité (de février à juin) toute sa typicité au produit.
Ces spécificités ont valu au Fin Gras du Mézenc l’obtention de la prestigieuse reconnaissance en Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).
Lien vers le site officiel
 
 

Les vues depuis le Mézenc :


Au loin : les Alpes :


Le massif du Meygal :


Au loin : les Monts du Cantal (1 855 m) à gauche et les Monts Dore (1 885 m) à droite :


Le mont Gerbier-de-Jonc :
Son sommet culmine à 1 551 m d'altitude. La source de la Loire se situe aux pieds de ce dôme de phonolites.






Le suc de Sara (1 440 m) :


De gauche à droite : Mézenc, suc de Sara et roches de Borée

Les roches de Borée (1 318 m) :


Le Gouleyou (1 293m) et le suc de Touron (1 381m) :
Le pic du Gouleyou est à gauche, le suc de Touron à droite.



Rocher de Soutron  (1 140 m) :

Le suc de Montfol  (1 520 m) :
 


Le suc de Taupernas  (1 609 m) :

À gauche : le suc de Taupernas, à droite : le suc de Montfol.

Le Rocher des Baux (1 432 m) :


Le suc de l'Areilladou  (1 448 m) :


Le suc de Montivernoux ( 1 441 m) :


haut de page

Retour à la page d'accueil