LES OISEAUX
(photographies personnelles, libres de droits pour un usage pédagogique, me contacter pour tout autre usage)
Retour au Portail du monde vivant
Les oiseaux possèdent un bec, des plumes, deux ailes et pondent des oeufs. Il en existe près de 10 000 espèces.
Méfiat ! De drôles d'oiseaux se sont introduits dans cette page!
Aigles Chocards Canards Flamants Goélands Pigeons

Albatros Manchots Milans Cygnes Paons Skuas
Mouettes Vautours Poules Moineaux Pinsons Huppes

Rouge-gorges Piverts Hérons Geais Oies Corneilles
Faucons Linottes Merles Tourterelles Faisan Quelques oeufs
Buses Traquets Bergeronnettes Monticoles Rougequeues Perroquets



Ibis Hiboux Chouettes Grues Émeux Autruches




Cigognes Aigrettes Calaos Colibris Frégates Nandous



Dendrocygnes Pélicans Touracos Martins Échasses
Gypaètes

Quelques nids Pelotes de réjection Cormorans Craves Tournepierres Perdrix
Tarins Gros-becs Pies Mésanges Sitelles Choucas
Hirondelles Étourneaux Chardonnerets Serins Grives Circaètes
Spatules Casse-noix Niverolles Bruants Bécasseaux Gallinules
Colombes Sporophiles Sternes Sucriers Tyrans Quiscales
Pipits Troglodytes Coucou Grimpereaux
Dodos
Pic épeiche



Grands Tétras
Avocettes
Tadorne de Belon
Pintade
Corbeau
Cochevis





Tariers
Becs croisés









bas de page

AIGLES :
Aigle royal
des Alpes :

 



Aigle des steppes


AIGRETTES :
Aigrette garzette :

Aigrette neigeuse (Guadeloupe) :


ALBATROS :
Albatros fuligineux
(Iles Kerguelen) :



Albatros géant (Iles Kerguelen) :




Autruche :



Avocette élégante :


Bec croisé des sapins :




Bécasseau minuscule (Guadeloupe) : nom local : Z'alouette ou ricuit


Bergeronnettes :
Bergeronnette grise :



Bergeronnette printanière :


Bruant jaune :


BUSES :
Buse variable
:




Buse de Harris :


CALAOS :
Calao terrestre de Leadbeater :


CANARDS : canard, cane et caneton


 



Casse-noix moucheté :


Chardonneret :

Chocard à bec jaune :



CHOUETTES :
Harfang des neiges :


Choucas des tours :



Cigogne blanche :


Circaète Jean-le-Blanc :



Cochevis huppé :



COLIBRIS :


COLOMBES :
Colombe rouviolette (Guadeloupe) : autre nom : Perdrix rouge


Grand coq de bruyère (Grand Tétras) :


Corbeau freux :


CORMORANS :




Corneille noire :


Coucou :

Jeune coucou nourrit par ses parents adoptifs : des traquets motteux!

Crave à bec rouge :



CYGNES :
Cygne tuberculé
:


Cygne coscoroba :


DENDROCYGNES :
Dendrocygne veuf :



DODOS :

Le dodo (Dronte de Maurice) est un oiseau originaire de l'ile Maurice (océan Indien) qui a disparu au XVIIème siècle.

Échasse blanche :


Émeu :


Étourneau :


FAISANS :
Faisan de Lady Amherst :                                                                                   Faisan obscur :
   
Faisan de Colchide :
Femelle : poule faisane, petite et grise. Mâle : grand et coloré.



FAUCONS :
Faucon crécerelle :



Faucon crécerelle d'Amérique :


FLAMANTS :
Flamant rose
(Camargue) :







Flamant nain :


Foulque macroule :


Frégate superbe : (Guadeloupe)




Gallinule poule d'eau :



Geai des chênes :
 


GOÉLANDS :
Goéland
austral (Iles Kerguelen) :


Goéland argenté (Finistère) :

Goéland
argenté juvénile (grisard) (Finistère) :


Les Goélands passent par différentes mues avant de devenir adulte et donc reproducteur. Les Goélands argentés passent par 4 classes d’âges différents avant de devenir adulte. Il faut donc 4 ans pour qu’un Goéland puisse se reproduire. A chaque mue, le plumage de l’adulte arrive progressivement. Durant la première année, le juvénile est entièrement gris-marron avec un bec noir. La queue porte une barre noire qui restera nette durant les deux premières années. Il est appelé "grisard". Durant cette année il va changer progressivement de plumage, et devenir plus clair. La deuxième année, le corps est devenu blanc et le bec devient jaune avec quelques traces de noir. Les ailes commencent à prendre leurs couleurs d’adulte. En fin de troisième année il a acquis son bec d’adulte, et quelques traces de plumage juvénile persistent surtout sur le bout des ailes et de la queue.   Source : http://www.rade-de-brest.infini.fr/goelands-argente-brun-et-marin.html

Goéland leucophée (Mer Méditerranée) :


Goéland leucophée juvénile (grisard), (Mer Méditerranée) :


GRIMPEREAUX :


Grives :
Grive litorne :

Grive musicienne :


Gros-bec casse-noyaux :


GRUES :
Grue couronnée :


Grue demoiselle :


Gypaète barbu (Haute-Savoie, 74, massif de Sixt-Platé) :
 


Gypaète barbu (Tignes, parc national de la Vanoise, Savoie (73)) :


HÉRONS :
Héron cendré :


Héron garde-boeufs
(Guadeloupe) : nom local : Pique-boeuf



Héron vert (Guadeloupe) : nom local : Kio


HIBOUX :
Grand duc d'Europe :



Hirondelles :

Hirondelle de rocher :

Hirondelle de fenêtre :



Huppe fasciée :



IBIS :
Ibis à tête noire :

Ibis rouge :

Ibis sacré :



LINOTTES :
Linotte mélodieuse :



MANCHOTS (Iles Crozet et Iles Kerguelen) :
Manchot papou :

Manchot royal :




MARTINS :
Martin chasseur : (zoo d'Upie, Drôme, 26)

Photo n°2 : Martin chasseur sur la tête du fauconnier du zoo d'Upie!


MERLES :
Merle quiscale : voir Quiscale merle
Merle à plastron :

Merle noir :
Mâle : merle

Femelle : merlette

Couple de merles en hiver (femelle à gauche, mâle à droite) :


MÉSANGES :
Mésange bleue :

Mésange charbonnière :


Mésange à longue queue :



MILANS :
Milan noir :



Milan royal
:
 
  
Milans noirs et milans royaux :


Moineau :
 

Monticole de roche :


Mouette rieuse :



NANDOUS :
Nandou blanc :

Nandou gris:




Niverolle alpine :



Quelques nids :


OIES et BERNACHES :
Oie blanche :

Oie de Toulouse :

Oie à tête barrée :

Oie céréopse :


Bernache de Magellan :

Bernache nonnette :


PAONS :
Paon
(mâle coloré à longue queue, femelle grise) :
 
La parade amoureuse du mâle devant la femelle :

Paons blancs :


PELICANS :

Pélican brun (Guadeloupe) :







PERDRIX :
Perdrix grise :




PERROQUETS :
Aras :


Amazone à épaulettes jaunes :

Amazone à front jaune :


Cacatoès alba :


Conure soleil :


PIES :
Pie bavarde :


Pie grièche à tête rousse :

Pie grièche écorcheur :


PIGEONS :
Pigeon blanc :

Pigeon Bizet :

Pigeon Ramier :


Pinson :
 


Pintade :


Pipit des arbres :

Pipit farlouse :


PICS :
Pic-épeiche :

Pivert (Pic vert) :




Poules :
 

Quiscale merle (Guadeloupe) : mâle noir et femelle grise


Rouge-gorge :




ROUGEQUEUES :
Rougequeue à front blanc :


Rougequeue noir :




Serin cini :

Sitelle torchepot :


Skua (Labbe antarctique) des Iles Crozet et des Iles Kerguelen :


Spatule blanche :


Sporophile rougegorge (Guadeloupe) :


STERNES :
Sterne royale (Guadeloupe) :


Sucrier à ventre jaune (Guadeloupe) :


Tadorne de Belon :


TARIERS :
Tarier des prés :

Tarier pâtre :


Tarin des aulnes :


Touraco pauline :


Tournepierre à collier :


TOURTERELLES :
Tourterelle turque :

Tourterelle à queue carrée (Guadeloupe) :


Traquet motteux :



Troglodyte mignon :


Tyran gris (Guadeloupe) : nom local : pipilite


VAUTOURS :
Vautour fauve (massif Central) :




Vautour palmiste :

Vautour percnoptère :


Quelques oeufs :
Oeuf de caille : taille environ 3 cm




Comparaison entre un oeuf d'autruche et un oeuf de poule :


Taille : Autruche : 16cm x 13cm ; poule : 6cm x 4.5cm

Oeuf de flamant rose :


Oeufs de pipit (massif de la Vanoise) :


Les pelotes de réjection :

Les rapaces (oiseaux de proie) diurnes ont un jabot développé, ce qui leur permet d'emmagasiner de la nourriture. Ils peuvent ainsi constituer des réserves et gérer la quantité de nourriture que leur fournit la capture d'une proie importante. Les parties indigestes - telles que la peau, les poils, la corne ou encore les fragments de chitine - avalées en dépit du dépeçage soigné sont régulièrement recrachées sous forme de boulettes allongées ou "pelotes de réjection".

Contrairement aux diurnes, les rapaces (oiseaux de proie) nocturnes n'ont pas de jabot. Aussi ne peuvent-ils ingurgiter que la quantité de nourriture correspondante à la contenance de leur estomac et sont-ils obligés de cacher le surplus dans un lieu sûr. Ils peuvent avaler entières et d'une seule bouchée des proies de petites tailles. Tout comme les rapaces diurnes, les parties indigestes sont recrachées sous forme de pelotes de réjection, mais celles-ci, contrairement aux diurnes, contiennent des os intacts, car les sucs digestifs sont moins actifs. Source : http://oiseauxdeproie.tcedi.com/biologie.html

Pelote de réjection de rapace nocturne : probablement Grand Duc d'Europe :

Longueur : 7 cm, diamètre : 3,5 cm, lieu : Haute-Loire (43).

haut de page


Retour au Portail du monde vivant                        Retour à la page d'accueil